Samuel Eto'o en Ligue 1 française, et si c’était possible ?


Suspendu par son club d'Antalyaspor en Turquie, Samuel Eto'o pourrait bien tenter de venir relever un dernier défi en Ligue 1. Un championnat qu'il suit de près, mais dans lequel il n'a encore jamais évolué.


La fin de carrière de Samuel Eto’o n’a rien d’un long fleuve fleuve tranquille. Après des échecs sportifs à Everton, puis à la Sampdoria, l’attaquant camerounais s’était envolé pour la Turquie et Antalyaspor. Un championnat qu’il pourrait vite être amené à quitter. Auteur de 21 buts en 34 matchs de Süperlig la saison dernière, l’attaquant de trente-cinq ans est aujourd’hui suspendu par son club jusqu’à nouvel ordre après avoir prétendu sur Instagram qu’il était victime du racisme de son président Ali Safak Ozturk. Si la situation n’évolue pas, Eto’o pourrait quitter la Turquie, libre de tout contrat. Une belle piste à étudier pour les clubs de l’Hexagone.

Paris Saint-Germain

« Depuis l’époque où le grand George Weah y jouait, le PSG c’est mon équipe de cœur. » Interrogé sur les ondes de RMC à l’automne 2015, Samuel Eto’o revient sur son attachement envers le club de la capitale. Il indique même, lors de cette interview, avoir discuté avec Leonardo d’un éventuel transfert au PSG avant l’arrivée de Zlatan Ibrahimović au Parc des Princes : « Si ça s’était fait, j’aurais été très heureux. » Quatre ans plus tard, alors que le géant suédois a quitté la capitale pour rejoindre la grisaille et les briques de Manchester, Samuel Eto’o pourrait jouer à merveille le rôle de doublure d’Edinson Cavani. Un poste auquel la recrue espagnole Jesé, plus habituée à évoluer sur une aile, semble avoir du mal à s’adapter. 

 Olympique lyonnais

Jean-Michel Aulas avait promis l’arrivée d’un attaquant d’expérience après la blessure d’Alexandre Lacazette début septembre. Mais après avoir recalé Emmanuel Adebayor, les Gones n’ont finalement recruté que le jeune Jean-Philippe Mateta, dix-neuf ans, en provenance de Châteauroux pour remplacer le buteur maison. Et Samuel Eto’o est un joueur qui a toujours plu aux dirigeants rhodaniens. Les Lyonnais l’avaient approché à l’été 2003 pour remplacer Sonny Anderson, mais le Camerounais avait décidé de poursuivre son aventure à Majorque. Nouvelle approche en 2008, alors qu’Eto’o songe à quitter le Barça. Mais le salaire demandé par l’attaquant ne rentre pas dans les finances lyonnaises et le numéro 9 s’explique au micro de TF1 : « Lyon a fait un effort et je regrette de ne pas avoir pu remercier le président Jean-Michel Aulas pour l’intérêt qu’il m’a porté, même s’il ne pouvait pas s’aligner sur les conditions que j’espérais. J’ai des amis qui jouent à Lyon (Jean II Makoun) et il est tout à fait possible que j’y joue un jour. » À trente-cinq ans, c’est le moment ou jamais.

Olympique de Marseille

Et si Frank McCourt réalisait le premier gros coup de son aventure sur la Canebière ? Si l’hypothèse d’un transfert de Samuel Eto’o à l’Olympique de Marseille semble irréalisable en raison du salaire de l’attaquant camerounais, le futur propriétaire du club phocéen pourrait se faire directement adopter par le public marseillais en attirant l’ancien Interiste au Vélodrome. « Il va falloir mettre des sous. Alors puisque vous en avez, c'est ce que vous ferez ! En tout cas, c'est ce que nous vous demandons » , a envoyé le maire de la ville Jean-Claude Gaudin à l’investisseur américain lors de sa conférence de presse de présentation. Mais si l’OM forme la doublette offensive Gomis-Eto’o, merci d’interdire à Luc Besson de tourner Taxi 5. Cette arrivée du Djib’ en superstar dans le quatrième volet de la saga, c’était assez gênant comme ça.

 OGC Nice

Après Hatem Ben Arfa et Mario Balotelli, quelle sera la prochaine star du ballon rond à venir redonner un coup d’accélérateur à sa carrière à l’Allianz Riviera ? Jean-Pierre Rivère et ses actionnaires pourraient tenter un nouveau gros pari en négociant l’arrivée du quadruple Ballon d’or africain sur la Promenade des Anglais. Et si le leader du championnat débarquait sur les pelouses de Ligue 1 avec un trident offensif Belhanda-Eto’o-Balotelli ? Plus fou que la MSN ou la BBC, la BEB. BEB les cochons.

 Montpellier

Interrogé par le Canal Football Club en 2010, Samuel Eto’o, alors récent vainqueur de la Ligue des champions avec l’Inter Milan, se laisse aller à une confidence assez inattendue : « Avec la carrière que j'ai, ce n'est pas signer au PSG qui va me faire rêver. Mais pour faire plaisir à Roger, ça ne me coûte rien de dire : "D'accord, je vais faire ma dernière saison à Montpellier." L'argent ne serait pas un problème. » L’ancien capitaine des Lions indomptables serait donc prêt à terminer sa carrière à La Mosson, si Roger Milla, l’ancienne légende camerounaise, qui a joué trois saisons à Montpellier (41 buts marqués entre 34 et 37 ans) le lui demandait. Si le président Nicollin avait refusé dans un premier temps, la tunique montpelliéraine floquée du numéro 9 et du nom d'Eto’o ferait une bien jolie pièce pour sa collection de maillots.

 AS Monaco

Les dirigeants monégasques aiment attirer des buteurs d’expérience sur le Rocher. Après Dimitar Berbatov et Vágner Love ces dernières années, ce pourrait être au tour de Samuel Eto’o de tenter l’expérience dans la Principauté. Déjà proche d’un transfert à l’ASM à l’été 2014, le buteur camerounais pourrait tenter de relever un dernier challenge, au soleil, à proximité de la jet set de la Côte d’Azur. L’occasion aussi de participer à la Ligue des champions, une compétition qu’il n’a pas disputée depuis la saison 2013/2014. Reste encore à le convaincre d’accepter de jouer la doublure de Valère Germain.

 FC Lorient

Loïc Féry se tient prêt. Le président lorientais examine le dossier « Samuel Eto’o Fils » une dernière fois et décroche son téléphone. Incroyable, Samuel Eto’o finira sa carrière en Bretagne, au Moustoir. Les ventes de maillots explosent dans le Morbihan, la Camer-touch Eto’o-Moukandjo impressionne, et l’ancien Barcelonais se montre décisif dans les derbys contre Rennes et Guingamp. Le président lorientais est aux anges, et le prénom Samuel détrône Loïc au classement du prénom le plus donné aux nouveaux-nés dans le Morbihan sur l’année 2017.

 AJ Auxerre

« Samuel Eto’o ? Oui, Eto’o, mais il a trente-deux ans, peut-être même trente-cinq, je ne sais pas. » Et si José Mourinho et Samuel Eto’o se réconciliaient dans l’Yonne en portant à eux deux l’Association de la jeunesse auxerroise ?

So Foot  
TAG