Divers: Eto'o dément avoir été «indésirable» à la finale de la CAN au Gabon pour une histoire de mœurs




Samuel Eto’o, vient de démentir les informations relayées par certains médias selon lesquelles, il aurait été « indésirable » au Gabon lors de la finale de la CAN, qui a opposé les Lions indomptables du Cameroun aux pharaons d’Egypte.



Alors que certains médias indiquaient que Samuel Eto’o était « indésirable » au Gabon, pour des raisons de « mœurs », évoquant au passage une fracture entre le président gabonais et le footballeur camerounais.

Le vétéran camerounais vient de démentir ces informations, relative à la prétendue interdiction de sa présence, sur le territoire gabonais lors de la coupe d’Afrique des nations Total Gabon 2017.

« Mon frère et moi, avons été régulièrement invités par le comité d’organisation pour assister à la finale, par lettres d’invitations », écrit l’ancien capitaine des Lions.

« Ensuite, j’ai obtenu mon visa d’entrée à l’aéroport Léon Mba le 04 février 2017 », Poursuit Eto’o, qui précise avoir reçu, « un accueil chaleureux ».

Pour conclure sa mise au point, Eto’o, « se propose de saisir les juridictions de son pays », afin que ces individus, auteurs de la justice privée par lynchage médiatique, tapis dans l’ombre avec pour but de salir son image, puissent répondre de leurs actes.

L’on remarque que dans sa mise au point, Eto’o ne cite nulle part le président gabonais « son grand frère Ali Bongo » avec qui, jadis ils étaient inséparables.


Avec Koaci
TAG