Mercato: Un nouveau pactole en vue pour Samuel Eto’o



D'après le média chinois Sohu, Samuel Eto'o serait sur le point de rejoindre le club de Dalian Yifang. Les négociations devraient même avoir lieu dans les prochains jours en Turquie.



 

Samuel Eto’o serait-il éternel ? C’est en tout cas ce qu’on pourrait croire. Actuellement à Antalyaspor, le joueur de 35 ans rayonne en Turquie et est cinquième de Süper Lig pour le moment. Arrivé en Turquie à l’été 2015 en provenance de la Sampdoria, le natif de N’kon empile toujours but sur but. La saison dernière il a planté 20 buts en 31 matches. Ce qui est pas mal pour un joueur de cet âge-là. Cette saison, l’ancien joueur de Chelsea a déjà marqué 9 buts en 18 matches. Malgré ses statistiques plus qu’honorables, le Camerounais se fait de plus en plus discret dans les médias depuis son départ en Russie en 2011.

Mais il pourrait bien refaire surface, puisque le quatrième meilleur buteur du championnat turc serait sur le point de rejoindre la Chine. L’illustre joueur du FC Barcelone ou encore de l’Inter Milan pourrait bien s’offrir un nouveau challenge. Relayé par La Gazzetta dello Sport, le média chinois Sohu affirme que Samuel Eto’o va signer au Dalian Yifang, club de China League One (seconde division chinoise).

Une rencontre entre les deux parties est programmée

 

Le directeur général du club, Shi Fenghe, serait attendu en Turquie dans les prochains jours pour officialiser la signature de l’attaquant, qui serait alors le plus gros coup réussi par Dalian. La période des transferts en Chine se finissant le 28 février, un transfert est encore réalisable. La Chine enregistrerait alors un autre gros coup, après les arrivées de Carlos Tévez, d’Axel Witsel ou encore d’Oscar. Le Dalian Yifang est le club qui avait accueilli l’ancien Parisien Guillaume Hoarau, l’ancien Rennais John Utaka, ou encore l’ancien Lensois Seydou Keita.

Le montant d’une possible transaction n’est cependant pas encore connu mais La Gazetta avance que Dalian verserait une énorme prime au buteur si le club accède à la première division. L’ancien international camerounais (118 sélections, 57 buts) connaîtrait alors son douzième club depuis le début de sa carrière professionnelle en 1997 dans le club espagnol du Real Madrid. Le voir dans le championnat chinois ne serait pas étonnant quand on sait que Samuel Eto’o était le joueur le mieux payé de la planète lorsqu’il a signé à l’Anzhi Makhachkala. La Chine, le possible dernier voyage de l’attaquant ? Rien n’est moins sûr quand on parle de Samuel Eto’o. 

Avec Foot Mercato
TAG









Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire


Nom

E-mail *

Message *