Samuel Eto'o : «Mon rêve serait d'être le 1er africain à entraîner une grande équipe européenne» (Vidéo)




Présent au Bénin le week-end écoulé, l’ancien capitaine des Lions indomptables s’est exprimé face à des journalistes et pense déjà à son avenir hors des stades lorsqu’il va mettre un terme à sa carrière footballistique. Il envisage à la clé être entraineur de football.




Agé aujourd’hui de 36 ans, le sociétaire du club Antalyaspor en Turquie envisage déjà ce qu’il va faire après sa vie sur les stades. Il envisage faire des études pour gérer ses affaires demain et surtout passer ses diplômes d’entraineur. « A la sortie des stades ce que j’aimerais faire c’est de reprendre mes études pour mieux gérer mes business demain, parallèlement passer mes diplômes d’entraineur parce que je pense que j’ai gagné beaucoup dans les stades et que mon devoir serait de transmettre toute cette expérience. J’ai essayé pendant quelques mois le rôle d’entraineur et je peux faire jouer une équipe », déclare Samuel Eto’o.

S’agissant de sa future et probable carrière d’entraineur, le meilleur buteur de l’histoire de la CAN a pour rêve de tenir une équipe européenne. « Mon rêve serait d'être le premier entraîneur africain à entraîner une grande équipe européenne »,  a indiqué Samuel aux journalistes Béninois. Le double champion d’Afrique donne également la raison du rêve d’entrainer une européenne, « tout simplement parce que nous avons pour habitude de prendre nos frères étrangers, mais nos frères étrangers ne nous prennent jamais pour diriger leurs équipes ou nations, donc c’est le rêve de petit garçon que j’ai et c’est ce que j’aimerais faire », a-t-il ajouté.

Samuel Eto’o au cours de l’entretien a souligné qu'il n'a pas d'ambition pour présider un jour  la CAF et de la FIFA. « Je n’ai pas en projet de devenir président de la CAF aujourd’hui ou demain, je n’ai pas en projet de devenir président de la FIFA aujourd’hu ou demain », a-t-il précisé.





Il est depuis le mardi 21 mars, le nouvel ambassadeur du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) et a réagi publiquement pour la première fois sur la défaite surprise de son compatriote Issa Hayatou à la tête de la CAF.

Après son passage en terre natale, Samuel Eto'o s'est entretenu avec le Ministre des Sports béninois en terre béninoise pour rehausser le standing du pays des Écureuils à travers le sport. Il  a été reçu par Le président du Benin, Patrice Talon



Avec Le Bled
TAG