Divers

[Divers][bsummary]

Konyaspor

[Konyaspor][grids]

Fundesport

[Fundesport][bleft]

Cameroun

[Cameroun][twocolumns]

Samuel Eto’o sensibilise sur l’importance de la vaccination des enfants (photos)

Samuel Eto'o à l'Hôpital de Bonassama le 06 octobre 2017. © Unicef

La star camerounaise du football a participé vendredi à des activités de vaccination de nouveaux-nés à l’Hôpital de Bonassama à Douala.



Samuel Eto’o a de nouveau endossé sa casquette d’ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance), et il s’est rendu aux côtés de femmes enceintes, de nourrissons et d’enfants à l’Hôpital de Bonassama (Douala) pour une session de vaccination. Il y a procédé à des activités de sensibilisation en faveur de la santé de la mère et de l’enfant. En 2014, près de 64% des enfants de moins de 23 mois et 56% âgés de 23 – 35 mois avaient reçu tous leurs vaccins, selon les résultats de l’enquête par grappes à indicateurs multiples (Mics) réalisée par l’Institut national de la Statistique sous l’égide du ministère de la Santé publique.

La vaccination des nouveaux-nés et des femmes enceintes est gratuite sur l’étendue du territoire nationale. Elle se fait de manière continue dans toutes formations sanitaires du pays. A côté, des campagnes de vaccination des gamins de 0 à 5 ans sont régulièrement organisées dans les quartiers pour réagir à la survenue de certaines épidémies telles que la poliomyélite et la méningite, et la tuberculose. Des équipes mobiles sont alors déployées pour atteindre les personnes ciblées dans leurs domiciles. Résultats: au cours des 30 dernières années, l’incidence des maladies évitables par la vaccination a été réduite au Cameroun grâce au programme élargi de vaccination (PEV), indique l’Unicef en marge des cérémonies de vendredi.



« Tous les enfants de 0 à 11 mois et les femmes enceintes doivent être vaccinés. Manquer de vacciner quelques enfants à un taux supérieur à 5%, fragilise la protection collective et risque d’anéantir tous les efforts déjà consentis« , prévient l’Unicef. Par conséquent, l’institution continue d’apporter son assistance technique au gouvernement pour ce qui est de l’approvisionnement en vaccin et leur gestion, de la mise en place des activités de promotion de la vaccination ainsi que de la réponse aux épidémies. C’est la deuxième mobilisation en faveur de l’amélioration de la situation de l’ enfant au Cameron à laquelle Samuel Eto’o participe depuis qu’il est devenu ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef, le 21 mars dernier. Ce jour-là il s’est tenu aux côtés de près de 5000 jeunes de la ville de Yaoundé pour un partager d’expérience. Il les aura, par ailleurs, sensibiliser sur l’importance de l’éducation.

Quelques photos: 








Avec JDC

Aucun commentaire:

Fashion

[Fashion][grids]

Vidéos

[Vidéos][bsummary]